Ces petites choses qui nous manquent

Dimanche après-midi… j’ai passé une journée entière en pyjama et j’ai une réelle envie de Nestum. Vous allez me demander:  » C’est quoi un Nestum?« . Le Nestum ce sont des céréales de la marque Nestlé qui sont généralement donnés aux petits enfants portugais quand ils sont petits, car bon pour la santé et plein de vitamines. ça n’existe qu’au Portugal mais on en trouve aussi en France, en Suisse, bref tous les pays où il y a beaucoup d’immigrés portugais. Vous allez me dire: « Oui et alors?« 

20150126161657434

En fait, je reviens tout juste d’un week-end à Copenhague et après 6 ans d’expatriation, je viens tout juste de me rendre compte de quelque chose: On ressent tous à un moment donné en tant qu’expat, un manque réel de nos petites habitudes alimentaires françaises. On pourrait tuer pour avoir du bon pain, de pouvoir acheter des coquillettes, de trouver une variété de biscuits différents comme en France, de se réveiller avec des pains au chocolat et un croissant ou encore de manger une bonne raclette en hiver. Bien sûr, je pourrais donner encore plus d’exemples.

Mais en revenant de Copenhague hier, je me suis rendue compte d’autre chose. Il me manque aussi quelques petites choses, des spécialités gastronomiques ou encore des produits des pays où j’ai vécu.

J’ai habité trois ans en Espagne. Combien de fois je suis rentrée dans un bar, en me disant que ce bar est nul, car il ne donne rien à manger, même pas des petites olives. Quel radin ce patron mon dieu! Au moins en Espagne j’avais toujours des petites tapas. Qu’est ce que ça me manque..

Je me suis ensuite expatriée en Italie. Bon là c’est juste le pays de la GASTRONOMIE. Donc la liste est longue. Je me dis que dés fois, je pourrais juste prendre un aller retour comme ça, rapide, juste pour m’enfiler une VRAIE glace. Une glace avec plusieurs parfums comme j’en ai tant mangé vivant durant 8 mois à Florence. Et les panini, si bons, si délicieux, si frais ( soupir d’envie).

J’ai ensuite vécu quelques années en Autriche. Je suis devenue dingue des biscuits Manner. Qu’est ce que c’est bon… ces petites gaufrettes au chocolat, un vrai délice…

Des fois, ce sont mêmes des choses subtiles, comme les frites ou la salade verte en Belgique. Les frites belges, bien sûr ont une renommée internationale. Je n’ai même pas besoin d’en parler. Quel luxe, de pouvoir sortir de chez soi et pour quelques euros pouvoir acheter un cornet avec des frites si délicieuses accompagnées d’une bonne sauce.

dsc03897

Puis l’année dernière au Portugal, je me suis aussi habituée à de très bonnes spécialités: au bon pain, aux pasteis de nata ( oh j’en veux), au poulet grillé, au Bifana et à la Francesinha (des sandwichs que l’on trouvent dans des bars ou restaurants partout au Portugal et qui sont délicieux).Bien sûr! J’oubliais… au Nestum aussi dont j’ai une forte envie en vous parlant, là, maintenant 🙂

Revenons à mon introduction. Je vous disais que c’est en revenant de Copenhague que cette idée saugrenue m’est venue en tête. A Copenhague, j’ai trouvé le café infâme. Un café noir américain, mélangé à beaucoup de lait, bref un café très liquide,  sans aucun goût ni saveur. A ce moment-ci je me suis dit: Finalement en Lettonie, il y a comme même des choses positives, comme le café.

Comme la plupart des pays nordiques, la Lettonie a un hiver rigoureux et très long ( A qui le dis-tu?! Hum j’en ai marre). Alors, depuis plusieurs années on a vu proliférer des dizaines de cafés modernes, tendance, trendy et chaleureux. C’est un endroit ,une atmosphère. Aller à un café ici, n’est pas du tout pareil qu’en Italie ou au Portugal. On y vient et on y reste des heures. On vient travailler au café. Chaque café possède une décoration subjective et si vous visitez un jour Riga,  vous serez surpris par la quantité de cafés sympas présents. J’ai élaboré une petite liste pour les brunchs que je continuerais à écrire durant mon séjour ici, à Riga. Je me suis dit que le café était vraiment bon… surtout le Latte et le Cappucino, un délice. Il y a aussi un petit gâteau très bon, j’ai jamais compris le nom, mais vous le trouverez au supermarché Rimi, c’est au chocolat et au caramel. Vous voyez le genre.. ( voir photo ci-dessous pour les gourmands).

Bien sûr cette liste d’aliments est exhaustive. Mais je me dis qu’on possède tous une relation avec les aliments de nos pays d’accueil, on ne se rend pas compte mais on devient quelquefois addict à des petites habitudes ou à des produits alimentaires de nos seconds pays respectifs. On dirait un discours de publicitaires. Je vous assure ce n’était pas mon intention. J’aimerais juste savoir si je suis la seule à avoir ce genre de sentiment.

IMG_4721

Je suis désolée pour cet article un peu futile mais bon c’est vrai, la bouffe c’est important. ça fait partie de nos vies…quotidiennement… Est ce que vous aussi, vous avez des petites choses de vos pays d’accueil qui vous manquent comme moi?

Par manque de Nestum, cette après-midi, ce sera des céréales, des fruits rouges et un yaourt aux myrtilles. Revenue avec des céréales de mon voyage au Danemark, j’ai vu que les Danois mangeaient ça au petit-déjeuner et ça m’a donné envie aujourd’hui 🙂

smoothie-bowl-petit-dejeuner-plein-vitalite-d-L-3qNGTk

Bon dimanche à tous 🙂

6 réflexions sur “Ces petites choses qui nous manquent

  1. Mabeilei dit :

    Comme je te comprends pour les spécialités françaises qui nous manquent ! Je donnerais aussi beaucoup pour une raclette !
    Mais je suis sûre qu’après quelques semaines en France, les spécialités de Taiwan me manqueront !
    Bises,
    Manon

    J'aime

  2. irelandissocheek dit :

    Ohhh comme je te comprends. En France j’étais une grande addice des barquettes aux chocolat. !introuvable en Irlande 😦
    Puis le café, on en parle?! Depuis quand on fait passer du café soluble imbuvable pour du vrai café!! Du coup un peu plus d’une fois par semaine je me tape 40km A/R pour un vrai café délicieux!

    Aimé par 1 personne

    • travelwithalexita dit :

      haha les joies de l’expatriation. Ici à Riga, j’ai beaucoup de chance, le café est vraiment excellent à tout coin de rue. Mais il est vrai que quand je me rends au Danemark par exemple j’ai vraiment du mal avec le café soluble aussi ahaha. ça vaut le coup de se déplacer si le café est délicieux, je te comprends je suis une vraie adapte de café, d’ailleurs je suis en train d’en boire un là (lol) 🙂

      J'aime

  3. travellingwithannabelle dit :

    Comme tu dis si bien, vive les joies de l’expatriation … Ils me manquent ces fromages exotiques … Elle me manque notre bonne charcuterie francaise … Ils me manquent ces croissants au beurres et ces baguettes dorées … Mais d´un autre coté les petits pains allemands, les brötchen sont ici inimitables … Et les currywurst que tu dois connaitre puisque tu as habité en Autriche sont egalement inegalables …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s